Spéciale dédicace à Pierre Gattaz

samedi 9 avril 2016
Dernière modification : samedi 9 avril 2016

Ce 9 avril, nous chômeurs, intermittents, intérimaires, avec ou sans papiers, précaires et rendus encore plus précaires aujourd’hui, sommes venus perturber la dédicace du livre à la Maison de la presse du Vésinet de celui qui prétend « travailler pour les chômeurs » ni plus ni moins : M. Gattaz. Il renchérit en vouant sa cause au plein-emploi et nous cite en exemple l’Allemagne [1].

Nous dénonçons le fait que depuis 1986 nous entendons que le système est en déficit et qu’il faut que les plus pauvres en fassent les frais, quand Pierre Gattaz a son salaire qui a doublé chez Radiall.

Nous dénonçons le fait que les négociations de l’assurance chômage et le dialogue social se déroulent selon les règles du MEDEF et d’un paritarisme truqué [2].

Nous dénonçons la nouvelle loi travail et voulons que nos propositions soient entendues [3] afin que tous les chômeurs puissent être indemnisés et le code du travail respecté.

Pas de droit du travail sans droit au chômage [4].

Non aux économies sur les plus pauvres.

9 avril 2016