Le 27 avril 2016, Patrice Claude s’est immolé par le feu devant une caisse de retraite à Marseille

lundi 16 mai 2016
Dernière modification : dimanche 22 mai 2016

Nous avons déjà eu l’occasion de dénoncer les abus de pouvoir de Pôle Emploi qui ont amené un intérimaire, Jamal Chaar à s’immoler par le feux devant une agence Pole Emploi de Nantes [1]. Aujourd’hui, c’est Patrice Claude, un intermittent à l’heure de la retraite, pris dans le maquis kafkaïen de l’administration, qui s’immole à son tour à Marseille. Heureusement, il a survécu à ses blessures. La Cip-idf n’a jamais promu les modes de protestations pouvant amener à la mutilation ou la mort des intéressés. Pourtant, il est essentiel d’entendre la protestation dont ils sont porteurs, et dont nous sommes évidemment solidaires. Ci dessous l’appel rédigé par la fille de Patrice Claude.

Le 27 avril 2016 Patrice Claude s’est immolé devant le siège de la caisse d’assurance retraite et de la santé au travail Sud-Est (CARSAT), dans le 5e arrondissement de Marseille. Il est actuellement à l’hôpital dans un état stable. Intermittent du spectacle et handicapé depuis quelques années, il perdait tous ses droits le 30 avril, car retraité à partir du 1er mai.

Le 27 avril au matin, son dossier n’était toujours pas validé... Non Patrice n’est pas quelqu’un de dépressif, non Patrice n’est pas quelqu’un de suicidaire, il a été envahit par l’angoisse extrême de se retrouver sans rien du jour au lendemain, et que cela dure des mois (car il y a des exemples de personnes qui attendent leur retraite depuis des mois...).

Il était à bout de toutes ces démarches administratives depuis janvier 2016, de tous les allers-retours à la caisse retraite, étant déjà souffrant. Ce mercredi 27 avril après-midi, il a fait le trajet de chez lui, jusqu’à la caisse retraite du 5ème, et a mit la lumière sur lui.

C’est un cri, pour lui, pour les autres, pour nous tous.

Coraline Claude, fille de Patrice Claude.

Un appel à dons pour frais administratifs, de santé et de justice est lancé :
. Cagnotte en ligne.
. Envoi de chèques à l’ordre de Coraline Claude à Association Recours Radiation, 58 rue Raulin, 69007 Lyon.

Vous pouvez envoyer des mots de soutien à Coraline et son père à pourpapa13 [at] gmail.com.

« Mon père, intermittent du spectacle et handicapé, s’est immolé par le feu devant la caisse de retraite », Révolution permanente

Un pétage de plombs par les flammes, Libération

• Témoignage filmé de Coraline Claude à Nuit debout Marseille : « Je savais pas que l’année de mes 25 ans, j’allais défendre un papa immolé par le feu »