ZAD de Notre-Dame-des-Landes, ils n’anéantiront pas nos expériences !

vendredi 13 avril 2018
Dernière modification : vendredi 13 avril 2018

Nous voyons depuis deux jours une véritable opération de saccage, de destruction systématique se dérouler sur la zone à défendre de Notre-Dame-des-Landes et au travers de celle-ci une tentative de neutralisation des espoirs portés par ce territoire, la volonté d’annihiler les formes de vie et les manières d’habiter différemment le monde qui s’y expérimentent, les élans d’élaboration collective qui s’y déploient.
Ce déferlement de violence, cette logique d’anéantissement sont impensables pour quiconque a franchi le seuil de ce territoire d’invention permanente ou en a frayé les chemins, mais également pour quiconque veut bien y songer, ou a suivi, ne serait-ce qu’à distance les enjeux de cette lutte et les ramifications concrètes, infinies, auxquelles elle ne cesse de donner lieu et vie.

Le bocage de Notre-Dame-des-Landes cristallise aujourd’hui l’espoir de voir s’ouvrir d’autres mondes possibles, par la pratique du lien, par le commun des gestes, par l’art de la joie et la nécessité accrue de prendre soin de toutes les formes d’altérité.

Au delà de l’abandon du projet d’aéroport ce sont ces multiples expériences de vie, ces habitats et ces constructions, les projets qui s’y rattachent, qui sont et demeurent indestructibles.

Soutien à la ZAD de Notre Dame des Landes !

11 avril 2018

La quincaillerie