Lille : Occupation de la DRAC

lundi 11 mars 2019
Dernière modification : lundi 11 mars 2019

Lille, le 4 mars 2019

Bon maintenant ça suffit ! Vous allez nous écouter, nous les « métastases » de la société ! Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs du gouvernement, Nous occupons ce lieu … parce que ça suffit ! Parce que nous sentons bien que rester tranquille et conciliant ne nous mènera à rien ! Parce qu’il faut faire du bruit pour se faire entendre : Alors ça suffit !

« Nous voyons clair dans votre petit jeu ! Vous imposez une lettre de cadrage intenable, vous constatez les discordes et vous décidez de prendre à votre compte et sans aucune concertation les négociations de l’assurance chômage, de quel droit ??? Sous quel mandat ??? Le paritaire vous fait donc si peur ? Ça suffit ! » Rachel Klein, comédienne

« Doux aux forts, dur aux faibles, c’est visiblement votre devise : la chasse aux chômeurs est ouverte. L’UNEDIC est à l’équilibre budgétaire, mais on va presser ces fainéants d’intermittents Il y a deux ans, une nouvelle convention a été mise en place, vous n’attendez même pas les résultats chiffrés pour nous en remettre une louche. Allez les fainéants encore une saignée ! Ça suffit ! » Mohamed Raja, danseur

« Bravo ! Le coup de nous piquer nos cotisations sociales et de les administrer avec la CSG, c’était grandiose, mais là y’en a marre ! » François Durand, chanteur

« En 2016, on acceptait de défalquer nos congés spectacle des jours d’indemnisation chômage. Cette année, on vous propose un autre deal, une augmentation des crédits à la culture et une meilleure répartition des subventions, afin de permettre à nos employeurs de nous payer un 13e mois, voire un 14e mois comme dans la banque ou à Pôle Emploi. Pour l’heure, c’est la casse des conquis sociaux, Ça suffit ! » Félicie Ouedraogo, technicienne

« Nous ne sommes pas des parasites, maintenant nous le savons, les festivals ne tiennent que par nous. Ils rapportent des centaines de milliers d’euros et de nombreux emplois dans le commerce, la restauration, l’hôtellerie, les transports… à chaque édition et nous, salariés du spectacle vivant et de l’audiovisuel, nous tirons la langue. Ça suffit ! » Chung N’Guyen, Cadreur

Puisque la mode est au grand débat, on va faire nous aussi un peu de pédagogie : les cotisations sociales, c’est du salaire c’est à nous, tu ne touches pas !

Et pour que tu nous comprennes, on utilise des mots crus,

Et puisqu’on trouve que « tu déconnes », on te dit simplement « ça suffit »,

Et parce qu’on en a marre de vos « carabistouilles » et « magouilles »,

Et pour que tu nous prêtes l’oreille, on prend des mégaphones :

Ras le bol, ÇA SUFFIT !

Par la Coordination des Interluttants 59-62.

regarder ici des nouvelles de l’intérieur la nuit du 4 au 5.

pour info, l’occupation de la DRAC de Lille s’est terminée le lendemain vers midi , tranquille…