Renaud Donnedieu de Vabres annonce la désignation d’un expert : Jean-Paul Guillot. CV (16/06/04)

lundi 21 juin 2004
Dernière modification : lundi 21 juin 2004

Dépêche du 16/06/04 : PARIS (AP)Le ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres a annoncé mercredi la désignation d’un expert financier chargé d’évaluer la situation des intermittents du spectacle et de définir les bases d’un nouveau système.
« Je désigne aujourd’hui, en liaison avec mon collègue des Affaires sociales Jean-Louis Borloo, un expert qui va être chargé de nous faire des propositions précises en liaison avec les partenaires sociaux », a déclaré M. Donnedieu de Vabres sur France-2.
Jean-Paul Guillot, désigné par les deux ministères, « est chargé de faire une expertise financière de la situation, une expertise des conséquences de l’application du protocole et de définir les bases d’un nouveau système », a précisé le ministre de la Culture.
M. Donnedieu de Vabres a expliqué qu’il souhaitait mettre en place un nouveau système à l’avenir, « pour qu’artistes et techniciens aient de véritables conditions pérennes de travail ».
Mais il a tenu à souligner la différence entre « celles et ceux qui ont un métier très difficile, très particulier, précaire, qui méritent un système spécifique » et « ceux qui au font n’ont aucune précarité particulière ou qui travaillent dans des secteurs qui n’ont rien à voir avec la création culturelle et artistique, et qui doivent en être extériorisés ».
« J’attends dans les heures qui viennent un premier rapport (...) pour justement définir qui relève de l’activité culturelle et artistique dans le domaine du cinéma et de l’audiovisuel publique et du spectacle vivant, et qui n’en relève pas », a-t-il conclu. AP


Curriculum Vitae :
Jean-Paul Guillot, Président du BIPE, société de conseil en stratégie.

Spécialiste de la prospective appliquée à la stratégie, expert dans les secteurs aéronautique-espace-défense, emploi et formation et l’évaluation de politiques publiques, Jean-Paul Guillot a travaillé pendant 10 ans à la Cegos où il était Administrateur et Responsable du département Orientation des activités. En 1980, il fonde avec des collègues, Stratorg dont il est aujourd’hui Président d’honneur ; ce cabinet de conseil de direction générale est spécialiste des questions de stratégie et de management dans les entreprises tant privées que publiques.

Jean-Paul Guillot prend la Présidence du BIPE, fin 1996.

Ses responsabilités professionnelles se doublent d’engagements dans d’autres domaines de l’activité économique et sociale.

En 1970, il a créé, avec les partenaires sociaux et l’éducation nationale, le premier institut universitaire d’éducation permanente à Paris X Nanterre.

Il a participé activement aux travaux de l’Observatoire de la Décision Publique qui est à l’origine du dispositif français d’évaluation des politiques publiques.

Il a présidé l’APRAT, association de consultants créée pour développer des
échanges méthodologiques afin de mieux aider les organisations à associer
les salariés aux changements les concernant.

Il a présidé de 1993 à 1996 le groupe emploi de l’association Europe et
Entreprises (AEE), lieu d’échanges d’expériences et de réflexion entre
chefs d’entreprises européens sur des problèmes concrets.

Il est Vice-président de RDS (Réalités du Dialogue Social) association qui
réunit des chefs d’entreprises, des syndicalistes, des responsables du
Ministère du Travail, des chercheurs et consultants désireux d’échanger
sur le développement du dialogue social.

Après avoir été membre du Groupe IV du Comité Stratégique de la Défense, mis en place par le Ministre de la Défense en 1995, il a été membre du premier Conseil Economique de la Défense (janvier 1999 à mai 2003).

Il est membre du Conseil d’Administration de l’association Futuribles International.

Jean-Paul Guillot est docteur ès Sciences Economiques de l’université de
Paris X.
Thèse : « La prospective appliquée à la stratégie des organisations ».

( source )

Adresse originale de l'article : http://www.cip-idf.org/spip.php?article1506