Texte de la conférence de presse de la Coordination Nationale en Avignon (07/07/04)

mercredi 7 juillet 2004
Dernière modification : mercredi 7 juillet 2004

Avignon, 7 juillet 2004

Nous coordination nationale des intermittents et précaires
Nous disons intermittents et précaires
L’intermittence c’est la discontinuité de l’emploi
Les intermittents ont des emplois précaires et les précaires des emplois intermittents
Nous avons élaboré un nouveau modèle de droits collectifs adapté à nos besoins
La nécessité d’une continuité de droits et de revenus pour que l’intermittence ne soit pas synonyme de pauvreté
Une continuité de droits qui seule garantit la continuité des pratiques
La liberté des personnes
La réalisation des projets les plus improbables
La possibilité d’inventer des espaces de création et de les pérenniser
Dans des conditions d’existence décentes
Nos pratiques nécessitent du temps.

Nous coordination nationale des intermittents et précaires
Nous disons coordination
Nous sommes en lutte depuis un an.
Nous nous battons depuis un an pour faire entendre nos voix.
Nous avons usé de tous les moyens : grève, interruption d’émissions, tracts, manifestations, expertise, propositions, création d’un comité de suivi à l’assemblée nationale avec élus et syndicats de tous bords, conférences de presse, occupations de lieux symboliques comme la Villa Medicis à Rome ou plus récemment le toit du Medef.
Nous tentons de rendre visible ce qui est maintenu dans l’opacité, la gestion de l’UNEDIC, les conséquences du protocole, le projet politique qui le sous-tend.
Nous sommes ici aujourd’hui pour vous rappeler les faits et ouvrir avec vous, avec vous tous, de nouveaux champs d’action et de pensée.

Ce que nous défendons, nous le défendons pour tous.

PLAN DE LA SUITE DE NOS INTERV EN IMPRO :

Historique
Topo un an après, situation actuelle
Notre présence en Avignon, division artistes/intermittents, programme des trois journées : Abrogation, expertise, Négociatons
Démenti du In sur article du Monde

Adresse originale de l'article : http://www.cip-idf.org/spip.php?article1578