Chômeurs, précaires, intermittents, appel à la manifestation du 29 janvier à Marseille (AC !)

mercredi 28 janvier 2009
Dernière modification : jeudi 29 janvier 2009

Alors que l’ insidieuse dictature de l’économie imprègne nos vies et nous demande d’accepter les règles d’un jeu où nous sommes et serons toujours perdants :

Soyons acteurs et solidaires de nos luttes et mobilisons nous lors de la manifestation interprofessionnelle du 29 janvier 2009 afin que les chômeurs, précaires et intermittents soient visibles et fassent entendre leurs voix lors de ce rassemblement.

Rendez-vous AC ! à 10 h. Place du Général De Gaulle, 13001 Marseille

Chômeurs, précaires, intermittents : Ce n’est pas à nous de payer leur crise

Alors que la crise du capitalisme entraîne un accroissement rapide du chômage et que les statistiques officielles sous-évaluent la précarisation de la société, nous assistons à une réelle volonté politique de nous rendre invisible, ce qui nous réduit à la seule alternative de nous soumettre ou de disparaître.

Les dispositifs actuels entérinent la baisse constante de nos droits et nous obligent à composer avec la misère : l’ORE (Offre Raisonnable d’Emploi), le RSA, la diminution de nos indemnités (en valeur et en durée), la mise en place de la « filière unique » qui va exclure des centaines de milliers de chômeurs de toutes indemnisations, en particulier les demandeurs d’emploi de longue durée...

Sans oublier que ces mesures généralisent les emplois précaires, sous-payés, sans aucun rapport avec nos compétences et qualifications. Tout cela en maintenant un niveau élevé de chômeurs parce qu’un taux de chômage important est nécessaire au système capitaliste : il est utile pour maintenir un niveau faible des salaires.

De plus, la systématisation des contrôles qui se généralisent à l’ensemble des organismes sociaux représente une atteinte à la dignité humaine, sans parler de la « chasse aux chômeurs » étrangers.

Nous ne sommes pas des cas isolés. Mais c’est à nous d’agir et de nous rassembler pour exiger tous ensemble :

• L’interdiction des licenciements

• L’augmentation conséquente des allocations de chômage et la prolongation de leur durée jusqu’à retrouver un emploi librement choisi

• L’indemnisation de toutes les formes de chômage et de précarité : intérimaires, intermittents, saisonniers, stages, temps partiels imposés.. et des primodemandeurs d’emploi

• La garantie d’un revenu décent et la continuité des droits sociaux pour tous

• Le relèvement conséquent de tous les minima sociaux (RMI, API et revenu minimum garanti du RSA, AAH, ASS...)

• Le blocage des loyers, l’arrêt des expulsions locatives et la réquisition des logements vides

• La suppression du « bouclier fiscal » qui bénéficie aux plus riches et qui nous coûte 17 milliards d’euros par an, une politique fiscale redistributive et la taxation du capital et des transactions financières

Alors que l’insidieuse dictature de l’économie imprègne nos vies et nous demande d’accepter les règles d’un jeu où nous sommes et serons toujours perdants : Soyons acteurs et solidaires de nos luttes et mobilisons nous lors de la manifestation interprofessionnelle du 29 janvier 2009 afin que les chômeurs, précaires et intermittents soient visibles et fassent entendre leurs voix lors de ce rassemblement.

AC ! Marseille - Agir Tous ensemble contre le Chômage et la précarité C/o Mille Bâbords, 61, rue Consolat 13001 Marseille. Tél : 06 60 41 82 14

Permanence le vendredi de 15 à 18 heures

acmarseille gmail.com

Source AC!->http://www.ac.eu.org/

Adresse originale de l'article : http://www.cip-idf.org/spip.php?article4234