Féminismes et luttes sociales, mercredi 13 mai à 19h30 à la CIP

lundi 4 mai 2009
Dernière modification : lundi 11 mai 2009

Convaincues de la nécessité de croiser les analyses de l’oppression de classe et de genre, nous proposons, avec l’atelier lecture féministe qui se tient à la CIP, une projection de deux films de Carole Roussopoulos (LIP I, Monique, 1978, et LIP IV, Monique et Christiane, 1976) sur la place des ouvrières dans la lutte des Lip.

Si certaines analyses féministes, dans les années 1970, ont dû prendre de la distance par rapport au marxisme pour se faire entendre, l’articulation des grilles de lecture matérialiste et féministe n’a pas perdu de sa pertinence, d’autant plus à l’heure actuelle. Ces débats d’ordre théorique trouvent aussi une résonance pratique, puisqu’il s’agit aujourd’hui d’organiser la convergence des luttes. C’est pourquoi le débat qui pourra suivre la projection nous paraît propice à des échanges et des rencontres potentiellement porteurs d’initiatives militantes.

Le débat sera précédé de la projection de deux films de Carole Roussopoulos : LIP I, Monique (1973) et LIP V, Monique et Christiane (1976) sur les ouvrières pendant les grèves de Lip.

1973 : les ouvriers et ouvrières de l’usine d’horlogerie Lip partent en grève pour plusieurs mois. Appliquant des principes autogestionnaires, ils et elles relancent la production dans l’usine occupée et se payent eux/elles-mêmes. Suite à la démission du patron de l’entreprise, le mouvement reprend en 1976.

C. Roussopoulos donne la parole aux femmes impliquées dans la lutte des Lip : prise de parole, division sexuelle du travail militant, réflexions sur la valeur du travail, analogie sexisme/racisme...

Ces chieuses de féministes, collectif féministe mixte contre l’ordre moral

chieusesdefeministes gmail.com

Adresse originale de l'article : http://www.cip-idf.org/spip.php?article4427