Chasse à l’opposant : la police vise à la tête
un manifestant perd un oeil à Montreuil

samedi 11 juillet 2009
Dernière modification : samedi 11 juillet 2009

Mercredi 8 juillet à 6H du matin, la police et le Raid ont procédé à l’expulsion de la Clinique occupée, 42 boulevard de Chanzy à Montreuil, un immeuble vide situé place du marché qui, depuis janvier 2009, avait été investi par de nouveaux habitants et accueillait de nombreuses activités collectives, ouvertes à la population, ciné club, radio de rue, cantine, et permanence pour rompre l’isolement des ayant droit face aux institutions sociales et s’organiser sur les problèmes de logement.

Le soir du 8 juillet, une cantine de rue et un rassemblement contre cette expulsion étaient organisés rue du capitaine Dreyfus. Les manifestants se sont ensuite dirigés vers la Clinique, allumant des feux d’artifice avant de dialoguer avec les 3 vigiles chargés de garder l’immeuble expulsé. Lors de l’arrivée des forces de l’ordre, celles-ci ont violemment chargé les manifestants en utilisant à de nombreuses reprises des flash ball et en visant les manifestants à la tête. Parmi eux, un participant à la coordination des intermittents et précaires a été atteint à un œil par l’un de ces tirs. Il est actuellement hospitalisé et a été opéré. Il a perdu un oeil.

suite de l’article

La préfecture s’exprime, la presse imprime


Lire le Communiqué de l’Assemblée de la Clinique en exil

Lire le Communiqué suite à l’expulsion de la Clinique et à la soirée du 8 juillet.

Adresse originale de l'article : http://www.cip-idf.org/spip.php?article4555