Vendredi 27 janvier

samedi 31 décembre 2011
Dernière modification : jeudi 26 janvier 2012

19h, Soirée Les murs nous enferment. Attaquons toutes les prisons , au Rémouleur, 106 rue Victor Hugo, 93170 Bagnolet, M° Robespierre/Gallieni.

Sur l’enfermement des mineurs. Ecoute du documentaire sonore « Silence, c’est la loi ! » (écoutable ici) : Une trentaine de jeunes, pour la plupart mineurs, réagissent aux déclarations médiatiques, politiques et scientifiques à leur encontre et dressent un état des lieux au fil des parcours quotidiens... C’est l’occasion de revenir sur des luttes contre l’enfermement des mineurs, et sur ce maillage de contrôle qui s’étend de l’école à la prison. Du harcèlement disciplinaire aux psychologues scolaires, en passant par les assistants sociaux, les dossiers scolaires deviennent des casiers judiciaires. Pour l’État, il s’agit de contrôler, mater, dresser les « éléments potentiellement dangereux ». Refuser cette intégration, c’est souvent « tomber dans la délinquance » ; catégorie créée par l’État lui permettant de renforcer ses organes répressifs et de légitimer son pouvoir.

Solidarité avec les inculpés de Toulouse ! En mai, une révolte éclate durant plusieurs jours dans l’Etablissement pour Mineurs de Lavaur (Tarn). Les enfermé-es saccagent des dizaines de cellules en affrontant les maton-nes. Dehors aussi la colère s’exprime, contre les institutions et entreprises qui enferment, ou profitent de l’enfermement. En juillet, à Labège, une dizaine de personnes font irruption dans les locaux de la direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse et repartent après avoir aspergé les ordinateurs, écrit des slogans contre l’incarcération des mineurs et laissé des tracts à l’intention des salariées. Mi-novembre, des perquisitions et arrestations sont effectuées dans le cadre d’une enquête sur cette action. 4 personnes sont alors placées en détention préventive, une 5e mise sous contrôle judiciaire. Plus d’infos

À partir de 19h (lire = clic sur l’image) :

Adresse originale de l'article : http://www.cip-idf.org/spip.php?article5966